Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 12:26
Retour sur une journée qui a semblé ne jamais vouloir se terminer, sur une journée où l'on a cumulé...  commencée lundi, ses dégats vont se poursuivre encore un peu...

Lundi donc. Retour de courses avec maman. Là dans un chemin du camping, papa. Je râle, je le trouve chiant à surveiller si je conduis bien sa voiture. On ouvre tout de même la fenêtre, on ne l'ignore pas comme on aime faire avec ma soeur. "Mamy a été hospitalisée". C'est dit. Il n'en sait pas beaucoup plus, il essaie justement d'appeler. S'ensuit des moments d'inquiétudes, à chercher à joindre quelqu'un, à avoir des infos. On en a, au compte goutte. Nous décidons avec ma soeur de rentrer plus tôt. On n'est de toute façon plus à ça prêt...! Je commence à croire que ces quelques jours de vacances ne devaient pas se faire... On arrive à convaincre maman de ne pas rentrer. Dans mon esprit, il faut qu'ils continuent de se reposer jusqu'au bout car après, c'est eux qui vont devoir s'occuper de mamy et il leur faudra du temps et de la patience... Donc autant qu'ils finissent de se reposer. De + leur retour aurait culpabilisé ma grand-mère. Pour ma soeur et moi, elle ne connaissait pas notre date de retour, ça simplifie les choses...
On en apprend un peu plus. Epaule cassée et suivi cardiaque. Mère-grand est hospitalisée en cardio...

On fait donc notre valise et partons mardi matin après le petit dej'. Début de voyage tranquilou à part mes pauses "vidange du café. En plus on a trouvé comment avoir un peu d'air frais (ce qu'on n'avait pas réussi à l'aller et qui avait transformé la voiture en sauna...). On continue de chanter à tue-tête et n'importe comment (enfin surtout moi!). Vu l'heure on se dit qu'on aura le temps de repasser un peu par la maison avant d'aller à l'hôpital...
Arrivée en région parisienne. Dans le 93 d'ailleurs. J'en plaisante en disant que c'est mon département. Quelques ralentissements. Je râle beaucoup. Ma soeur s'en marre. Je me retrouve sur la voie de gauche qui semble aller plus vite. Nouveau ralentissement. On est même à l'arrêt. Au moment de redémarrer, la pédale d'embrayage est toute molle, impossible de faire quelque chose. du coup de cale. Mais impossible de repartir. L'embrayage est mort... En espérant qu'il n'ait rien tué d'autre... Bref, nous voici donc bloquées sur la troisième voie de la A3 avec impossibilité de faire bouger la voiture. J'enfile le beau gilet jaune devenu obligatoire. Et nous passons les coups de fil nécessaires. La dépanneuse arrive assez rapidement. (en même temps vu l'endroit où l'on était on n'était pas trop rassurées!!). Il embaque la voiture et nous avec. Et nous conduit jusqu'au garage où nous faisons réparer nos voitures habituellement. La facture pour ces petits 25km s'élève à ... 331€ rien que ça!

Nous voici donc à la maison, la voiture chez le garagiste. Je ne sais même pas pour combien de temps d'ailleurs... Par chance les parents ont laissé le double de leur 207, nous avons donc une voiture pour nous rendre à l'hopital... La voiture sortie, nous changées, direction senlis. Visite à grand-mère qui est contente de nous voir là. Je m'occupe de lui faire installer le téléphone et la tv dans sa chambre. Je discute également avec son médecin. là un long moment de solitude commence. Il me dit que ça va mieux, qu'ils la gardent jusque vendredi pour confirmer leur hypothèse. Mais il me dit aussi que si ce n'est pas ça il va falloir songer à lui mettre une pile pour que son coeur batte mieux. Merci pour l'info Doc! Mais moi de mon coté qu'en fais-je? Comment dire ça à mon père? comment lui expliquer, sans l'alarmer, car d'après le médecin il n'y a pas lieu de s'inquiéter... Et à qui demander conseil? Réflexe de grande soeur, je me dis que je ne peux me tourner vers ma petite soeur car, elle a déjà assez morflé dans la journée avec nos ennuis de voiture...etc. Et puis c'est la petite soeur. Donc long moment de solitude. Je me sers de la mise en place de la tv comme "sas" en quelque sorte. On va prendre chaque chose en son temps. Finalement je trouve un moment pour en parler avec ma soeur au retour. Et donc j'arrive ensuite à en parler avec mon padre, sans l'alarmer.

Diner finalement chez l'autre Grand-mère. Ce matin démarches pour la voiture. Et cet après-midi, retour à l'hosto... Bonne technique que d'appréhender les choses les unes après les autres... Même si ma liste est encore malheureusement très longue... Aller on souffle un bon coup et c'est reparti!

Partager cet article

Repost 0
Published by moi_tout_simplement - dans divers et variés
commenter cet article

commentaires