Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 18:45

Lorsque j'ai évoqué avec quelqu'un le duel McCain/ Obama peu de temps après la victoire du dernier mentionné, j'ai tout de suite pensé au film "le candidat" avec Yvan Attal. L'histoire de ce film se déroule entre les deux tours de la présidentielle française. Le candidat de la gauche, joué par Yvan Attal donc, est coaché en vue du débat télévisé -décisif- contre son rival de droite. Lors d'un week-end à la campagne avec sa clique de conseillers, tout est revu en détail, que ce soit la tenue, les réponses aux questions,la disposition du plateau, les gestes, tout.

Le film est donc centré sur cette préparation minitieuse et surtout calculée du candidat. Quel rapport avec la dernière élection présidentielle américaine? Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu'Obama a eu le droit à la même préparation. Toutefois ce n'est pas ça qui m'a fait penser à ce film. J'y ai pensé quand la personne qui discutait avec moi m'a dit ne pas comprendre pourquoi les Républicains avaient laissé passer McCain, qui n'avai aucune chance face à Obama. C'est à ce moment-là qu ça a fait tilt. Dans le film dont je vous parle, à un moment un conseiller ou autre demande à un vieux briscard du parti pourquoi avoir pris ce candidat, pourquoi avoir pris quelqu'un qui allait au casse-pipe. L'autre lui répond alors que si ce candidat a été pris c'est justement pour qu'il perde. Devant l'air ahuri de l'autre il s'explique. Il explique que politiquement le parti socialiste ne peut pas être pour la guerre; mais que économiquement le pays ne peut pas se permettre de faire cette guerre. Aussi pour ne pas se retrouver en porte à faux avec leurs convictions ils ont décidé de laisser l'élection à la droite qui elle, idéologiquement parlant est pour la guerre. Ainsi ils ne se mouilleront pas et ne mettront pas non plus le pays dans l'embarras. C'est à cette explication que j'ai repensé. Pourquoi laissé un McCain absent pendant la campagne? pourquoi ce dernier ne s'est pas montré plus véhément? A mon sens, au moment de l'élection c'était un moyen de sortir du conflit en Irak sans trahir les principes des Républicains. C'était un moyen de se sortir de ce marasme sans désavouer 8ans de politique étrangère. J'ai d'ailleurs failli poster un billet à ce sujet le jour de l'élection. Je n'en ai pas pris le temps. Aujourd'hui en voyant dans la presse que Obama avait déclaré vouloir fermer Guatanamo et retirer les troupes d'Irak je n'ai pu que repenser à ce flash que j'avais eu. J'en suis maintenant certaine: les Républicains ont trouvé le moyen de faire sortir les Etats-Unis du conflit irakien sans trop de dommages, publiquement tout du moins, pour leur égo. C'était pour eux la moins mauvaise manière de le faire... Maintenant à Obama de tenir ses engagements et de se montrer à la hauteur de la confiance qu'il a suscitée...

En tout cas, comme quoi la fiction n'est jamais si loin de la réalité...

Partager cet article
Repost0

commentaires