Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2007 2 30 /10 /octobre /2007 15:16
Un homme un soir fit un rêve. Il rêvait qu'il marchait sur la plage avec le Seigneur.

Sur le fond du ciel se déroulaient des scènes de sa vie. Il remarqua deux traces parallèles de pas dans le sable. L’une, la sienne, l’autre, celle du Seigneur. Quand la dernière scène de sa vie s’alluma, il se retourna pour revoir les traces de pas sur la grève. Et vrai, ici et là, sur la route de sa vie, il n’y avait qu’une seule trace de pas. Et ces moments de marche solitaire correspondaient aux heures les plus tristes de sa vie et les plus déprimantes.

Intrigué, il interrogea son compagnon.

"Seigneur quand j’ai décidé de te suivre tu avais dit que tu marcherais tout le chemin avec moi. Et je vois qu’aux pires périodes de mon existence, il n’y a qu’une seule trace de pas ! M’aurais-tu donc abandonné quand justement j’avais le plus besoin de toi ?"

"Je t’aime, mon très cher enfant, je t’aime et jamais je ne t’ai abandonné. Tu n’as vu qu’une seule trace de pas dans le sable au moment les plus difficiles de ta vie car à ces moments là, ...

je te portais."


Il n'est pas tjrs évident de voir Sa présence dans les moments difficiles. Toutefois il faut garder confiance, cette lumière intérieure qui nous fait continuer le chemin. Plus facile à dire qu'à faire. Mais si tout était simple, où serait le piment de la vie, que signifierait le mot bonheur, et quelle fierté aurions nous d'avoir avancé?
Gardons Le au creux de notre coeur, comme une petite lumière dans la nuit et avançons avec confiance, quoi qu'il arrive... Même si on ne le voit pas toujours,Il sera là...

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
non, sauf erreur de ma part, je n'ai pas reçu votre mail. Je veux bien que vous me l'envoyé pour le fonctionnement de notre communauté de blogs "religions en toute liberté". Merci. Jean-Claude
Répondre
M
Il y a du avoir un pb... C'est maintenant chose réparée, je viens de vous en evoyer un avec mon adresse... Si vous ne le recevez pas, prévenez moi. Bien fraternellement
J
Oui, Iéschoua nous accompagne spirituellement et nous réunit tous. C'est la "Bonne nouvelle" prêchée par ses disciples.<br /> Je vous encourage pour votre projet de mission humanitaire.<br /> Pour la communauté de blogs "Religions en liberté", j'ai besoin d'une adresse de contact. Jean-Claude Barbier
Répondre
M
Lorsque je vous ai envoyé un mail la fois dernière, vous avez eu avec mon adresse... A moins que vous n'ayez pas eu mon mail?
M
tres joli texte...<br /> ça me manque beaucoup de plus avoir trop souvent internet, pour lire ta prose...<br /> vendredi jesais que tu vas être occupée donc je vais "juste"écrire un mail.Avec un peu de "piment de la vie" le mail?osons...
Répondre